Au fil des flows

8sept/121

Open Data, initiative d’avenir ou simple coup de pub ?

Hier soir, au PLUG, nous avons eu un débat intéressant sur un phénomène de mode, l'Open Data.

Nous avons tous imaginé un monde où les informations seraient accessibles facilement et sans contrainte. Je parle ici de données tel que les horaires d'une institution ou d'un magasin, l'arret de bus le plus proche, les évenements culturels dans une région ...

Laissez votre esprit vagabonder vers cette utopie. Votre rêve devient réalité. Vous avez votre disposition des centaines de sources de données structurées, maintenues, accessible de façon transparente. Vous avez une idée pour les mettre en valeur pour un utilisateur.
Votre but n'est pas de détruire son libre arbitre mais de lui présenter des opportunités ... Dans cet océan d'information, vous ne l'empêchez pas de naviguer. Vous lui présentez des points de repères pour l'aider à s'orienter.

Je suis convaincu que nous touchons là à l'essence de l'informatique. Rendre service au quotidien.

Cette utopie peut sembler loin et pourtant, nous prenons cette direction. Il est vrai que les premières données ouvertes manquent encore de cohérence. Les initiatives se développent. Comme toute transformation de société, nous souhaitons le meilleur de suite. Malheureusement, comme pour toutes les grandes évolutions, nous traversons le pire (Procès de grands groupes ne souhaitant pas voir certaines de leurs données tomber dans le domaine public, données semblant non pertinentes, le débat éternel entre liberté, transparence et sécurité ...). Souvenez vous les débuts du web 2.0. Nous sommes dans une phase d'expérimentation.

Par exemple :
Check my metro en conflit avec la RATP

Je crois profondément dans le partage des connaissances. Le concept de l'Open Data touche les valeurs davantage que la technique. Je pense que la volonté de libérer l'accès à des données est plus importante que la manière de le faire. Aujourd'hui, vous trouvez beaucoup de fichiers excels fermés et inmaintenables. Demain, ce sera des API que vous pourrez requêter en utilisant des web services comme http://dataprovence.cloudapp.net/.

Ou trouver des donnees Open Data ?

Gregory Colpart liste certaines des centaines de sources de données ouvertes parmi les plus connus.

Ces données peuvent être issus de 2 processus :
- les données qu'entretiennent les institution ou les entreprises et qu'elles libèrent
- les données fournies par les utilisateurs (Crowdsourcing)

La qualité des données que vous pouvez exploiter est indépendant du processus. Les 2 approches sont complémentaires. Les bases issues des organismes sont souvent complètes mais très ciblées. L'utilisateur si on lui fournit des outils faciles à utiliser et un cadre pour le faire peut les enrichir rapidement.

Approfondir le sujet

La région PACA a l'air de s'investir dans ce sujet. Ne suivant pas trop l'actualité, j'ai été surpris des progrès ces derniers mois. Même si le sujet m'intéresse, je suis ça de très loin ne faisant plus de développement web. Si comme moi, vous souhaitez en découvrir davantage sur le sujet, rencontrer d'autres personnes intéressés par le concept, Le 29 et 30 septembre, l'évenement hack PACA data est organisé à Chateau Gombert.

Finalement, initiative d'avenir ou simple publicité ?

Je n'ai pas encore d'avis, c'est trop tôt. J'y crois mais je ne sais pas comment ça s'orientera. J'espère en découvrir plus à l'occasion de cet évènement pour pouvoir me forger une opinion.

Posted by Fabien Arcellier

Remplis sous: Non classé Laisser un commentaire
Commentaires (1) Trackbacks (1)
  1. Tout à fait d’accord avec toi.

    Nous en sommes qu’aux débuts, mais l’important, c’est d’avancer.

    Je pense que la prochaine étape importance est de sensibiliser la population en général. Sinon, le phénomène risque de rester pour un petit cercle d’initiés.


Leave a comment